UNIVERSITÉ / ENSEIGNEMENT

ENSEIGNEMENT 

Actuellement 

  • Intervenante extérieure en philosophie sur le campus parisien de la business school l’EM Normandie —  « Management et Leadership », « Gouvernance et éthique en entreprise », « L’humain et les technologies »

Expériences antérieures

  • Chargée de cours au Nouveau Collège d’Études Politiques à l’Université Paris Lumières — « Éthique animale »
  • Chargée de cours en techno-éthique à la Maison d’arrêt de Fresnes — « Techno-éthique »
  • Professeur de philosophie en lycée

Comité scientifique

EUCheck France, la plateforme française de fact checking des élections européennes 2019

SUJET DE THÈSE

SUJET DE THÈSE : La triade animalité, humanité, machinité

THÉMATIQUES DE RECHERCHE : Approche sémiotique, spécialisée en éthique animale et éthique de l’intelligence artificielle, mes recherches concernent les représentations ontologiques et systèmes de valeur de la triade animalité/humanité/machinité.

Ces recherches ont pour objectif de montrer comment les représentations humaines de l’animalité, comprise comme animal-machine, et de la machinité, comprise comme machine-vivante, ont une incidence sur nos représentations des animaux et sur la considération éthique de ces derniers.

Il s’agit par le biais de ces recherches  d’étudier des  thématiques contemporaines en lien avec l’évolution de nos représentations et pratiques concernant le non-humain.  Deux notions fondamentales sont développées dans ces axes de recherche :

  •  la machinité – qui correspond aux projections ontologiques humaines sur les robots et IA ;
  •  le transanimalisme – qui correspond à la version animale du transhumanisme. Par transanimalisme, il faut comprendre toutes les techniques et technologies visant les modifications génétiques et plus généralement le body enhancement des animaux destinés à la production industrielle.